Historique du Club 

1901
1er Président :
Gustave Forien


  Il y a cent ans, en 1901, quelques Creusotins, passionnés par les techniques relativement nouvelles de la photographie, avaient coutume de se retrouver dans une salle du café Lahaye, rue d’Autun (actuellement rue Jean Jaurès).
Au mois de juillet, à l’initiative de Monsieur Gustave Forien, mettant à profit les dispositions d’une loi toute récente qui gardera l’appellation "loi du 1er juillet 1901", ils créent une association, trouvent un local : trois pièces au rez-de-chaussée du 34 rue de Chalon (aujourd’hui rue Clémenceau).
L’installation est sommaire : une chambre noire avec arrivée d’eau et de gaz - (l’agrandisseur était éclairé au gaz… !) - et les accessoires nécessaires au développement des clichés.
C’était l’époque des appareils lourds et encombrants et des plaques fragiles mais riches en gélatino-bromure d’argent… !
Le Photo-Club du Creusot était né : le P.C.C. l’une des plus anciennes associations de la ville avec le Club de rugby (C.O.C).
Le bail de location était fixé à 180F par an (franc-or… !). La première cotisation était de 6F par an (aujourd’hui elle est de 250 francs…)
L’inauguration a lieu le 18 septembre 1901 en présence du Docteur Rebillard, maire du Creusot.
D’entrée, le P.C.C. définit ses objectifs : mettre à la disposition de ses membres tous les moyens nécessaires pour se perfectionner dans les techniques de la photographie et pouvoir accéder au domaine encore balbutiant de l’art photographique.
Sont instaurés dans ce but, des stages de formation, les permanences hebdomadaires, des conférences, les premiers concours, des sorties-photos, des projections, des expositions. La première a lieu dans le grand salon de l’Hôtel de Ville en 1906.
Au 1er janvier 1905, le P.C.C. compte déjà 72 sociétaires, au 1er janvier 1906 : 78.
Mais, très vite , parallèlement, le Club devient officieusement un "animateur culturel" de la ville, bien avant que n’existe …un Ministère de la Culture… !
Le Président fondateur, Monsieur Forien, a laissé en archives au Club, cinq albums de photos de grande qualité illustrant des voyages ou de grands événements de la ville du Creusot tels que : Fête du centenaire de la naissance d’Eugène Schneider, visite du Prince de Bulgarie, en octobre 1905, ou celle du Roi du Portugal en novembre 1905.
Des cartes postales, portant la mention Collection du Photo-Club du Creusot sont éditées : elles sont aujourd’hui recherchées par les collectionneurs.



1914
2° Président :
Mr Jaillon

En mars 1914, la liste officielle des membres du Club indique 96 noms - sans aucun prénom…mais, avec la profession.
Nombreux sont les employés de l’usine Schneider, du chef de service au chef d’atelier, du comptable au contremaître… on trouve aussi : un instituteur, un banquier, un docteur, un député, un bijoutier, un imprimeur, un pharmacien, un négociant, un notaire, un entrepreneur, trois étudiants, trois "service militaire" ..un automobiliste (sic !) et… un rentier…mais…aucune dame.. !
La première guerre mondiale va mettre en sommeil les activités du club. Cependant, en septembre 1917, un jeune Creusotin de 20 ans, mobilisé, réussissait à prendre quelques photos, sur le front des combats, dans l’Aisne, avec un appareil « Vest Pocket Kodak », développant ses rares pellicules, dans la cagna de la tranchée, utilisant des boîtes de conserves comme cuvettes de fortune… !
Il deviendra, par la suite, l’un des piliers du Club pendant des décennies : il s’appelait Joseph Saclier.



1926
3ème Président :
Mr Ricard Louis

Dans les années qui suivent l’armistice, l’industrie photographique va prendre un essor prodigieux ; l’appareil de prise de vues devient populaire, plus simple et à un prix raisonnable.
Le P.C.C. reprend activement sa progression, il organise des excursions plus importantes, des conférences avec projections, des expositions Salle Clémenceau.

1930
4ème Président :
Mr Charbonnier

En 1930, le P.C.C. désire entrer en relation avec les autres Clubs Amateurs Nationaux puisqu’il est l’un des premiers à s’inscrire à la Fédération Nationale ; en témoigne son numéro d’immatriculation, 35.
En 1931, c’est à l’initiative de Monsieur Prudent, secrétaire du Photo-Club, qu’est organisée une "Grande Exposition Artistique Creusotine", rassemblant tous les domaines des arts pratiqués au
Creusot : peinture, dessin, bois sculpté, marqueterie, broderie, "bricoles" artisanales et…évidemment, photo. Ce fut un succès considérable ; du 13 au 20 septembre, les Creusotins se pressèrent en foule salle Saint Quentin, ce fut aussi le préambule à la création de la Société des Beaux-Arts.
Dès 1932, dans un souci d’ouverture et d’échanges, le P.C.C. invite des amateurs photographes de Dijon, Autun et Roanne à participer à son exposition annuelle.
Le 14 juillet 1934 a lieu la première "Grande excursion" : deux jours à Genève ! et la carte-touriste est instaurée pour permettre aux amis et aux familles des membres du Club de profiter des sorties.
La même année, le Photo-Club participe activement à la création de la "Fédération des sociétés d’Amateurs Photographes de Bourgogne" qui sera l’ancêtre et le modèle des Unions Régionales actuelles.


1935
5ème Président :
Charles Jardy

En 1935, le P.C.C. continue à prospérer ; le nombre des adhérents va croissant : on compte 154 membres. Le local devient trop petit, le rez-de-chaussée du 34 rue Clémenceau ne suffit plus ! Le premier étage, se trouvant disponible, est annexé et aménagé.
Sur le catalogue de l’exposition de novembre 1935, on note, non seulement la présence d’auteurs régionaux, mais aussi de photographes étrangers, de Belgique, Hongrie, Allemagne, Suisse, Etats-Unis (avec une photo de Man Ray, quatre de André Kertesz), à côté d’exposants Creusotins.
Les amateurs du P.C.C. sont stimulés ; ils se perfectionnent toujours, abordent de nouveaux genres : surimpressions, macrophotographies, à la recherche d’effets étonnants. Leurs photos commencent à être admirées dans des salons internationaux.
En 1937, le 3ème Congrès de l’Union Régionale a lieu au Creusot. A l’exposition qui suivit, outre les 203 épreuves des concours, il y a aussi 397 photos ce qui fait un total de 600 images à admirer.
A l’automne 1938, la Société Creusotine des Beaux-Arts, admet 28 agrandissements photographiques d’auteurs du P.C.C. à son exposition, sans doute, un petit signe de reconnaissance par des artistes peintres, de "l’art photographique"…si souvent décrié.. !


1939
6ème Président :
Henri Girerd

A la veille de la seconde guerre mondiale, le P.C.C. possède des installations performantes que lui envient bien des clubs régionaux.C’est grâce à ces équipements que deux membres du Club peuvent réaliser une manière d’exploit, pour l’époque : ils profitent du passage de la Cavalcade du Comité des Fêtes, rue Clémenceau, pour photographier les reines du Creusot, sur leur char, depuis le balcon du Photo-Club. Aussitôt, ils développent
leurs pellicules, les sèchent, agrandissent quelques clichés, les "glacent" …et…, à vélo, vont les offrir aux gracieuses majestés… à l’arrivée de la Cavalcade… !
Mais, avec l’occupation, on manque vite de produits de base ; l’activité se réduit, devient clandestine…toute photo en extérieur étant interdite.. ! Et, le 20 juin 1943, c’est le bombardement qui détruit, en partie, les installations et les archives du Club.
A la libération, on réorganise au plus vite. Le goût de la photo revient avec celui des sorties, des voyages et … de la danse ! Ainsi, les séances de projections du P.C.C. deviennent l’occasion de ce qu’on appelait "des sauteries"… ou matinées dansantes !


1947
7ème Président :
Marchandeau Valentin

On compte en 1947, 130 membres actifs et plus de 300 membres "touristes".
Messieurs Houard et Seguin, avant le développement des agences de voyages et la démocratisation de l’automobile, organisent des excursions d’une journée en France nécessitant parfois 5 cars… ! ou des voyages de plusieurs jours à l’étranger. Il y aura jusqu’à 1000 Creusotins transportés par année.
La France fut parcourue en tous sens : on comptera plus de 300 excursions totalisant plus de 20000km ! La plus importante fut l’Espagne . 3700 km en 11 jours.
Monsieur Marcel Houard, tour à tour secrétaire, vice-président… homme à tout faire pendant près de 30 ans, fut un animateur infatigable de cette activité touristique. Recherchant des itinéraires, prévoyant tout, y compris des "arrêts points- de-vue" pour les photos, rédigeant une invitation au voyage qu’il distribuait la plupart du temps lui-même à vélo, puis, à "mobylette", recevant les inscriptions, répartissant les places dans les bus et, le jour du voyage, réalisant quelques photos-souvenirs qu’il offrait ensuite aux participants.
En 1947, un Creusotin, le docteur Henri Petit, dermatologue, devient Président de la Fédération de Bourgogne.
C‘est l’époque où commence à se répandre la couleur en photos et diapositives. En 1948, le Club du Creusot participe avec succès au 1er concours régional de diapositives.
1949 ouvre une période de prospérité pour le P.C.C. puisqu’il obtient, pour ainsi dire, la reconnaissance officielle, sur le plan national, avec sa 1ère qualification en coupe de France Noir et Blanc. Il y aura, par la suite, 18 sélections , dans diverses catégories, avec d’excellentes places.
En 1951, c’est le 1er concours National de Diapositives : le P.C.C. se classe d‘entrée 3ème club de France. A partir de 1952, le club organise au cinéma Rex (Morvan), des séances de projections de diapositives sur les voyages, les excursions, avec des invités de marque, spécialistes des montages. Il y a parfois trois séances par an, qui connaissent un vif succès, à tel point, qu’un mercredi soir, 25 juin 57, la salle du Rex fut trop petite pour accueillir tous les spectateurs !
En 1954, le Ministère de l’Education Nationale, service de la Jeunesse et des Sports, accorde l’agrément au P.C.C. comme Association d’Education Populaire.
En 1957, c’est la création de l’Union Régionale Bourgogne Franche-Comté des Sociétés photographiques : Monsieur Pierre Chaffiotte, membre du Club, en assurera la charge de trésorier, puis secrétaire, pendant près de 40 ans.
Le bulletin d’information du club de 1964, indique le nombre record de 428 membres actifs et 178 membres "touristes".

1967
8ème Président :
Dr Fernand Pellier

En 1968, une nouvelle impulsion est donnée au rayonnement du Photo-Club grâce à la Maison des Arts et Loisirs, édifiée récemment, qui accepte d’accueillir une exposition annuelle. Le cadre idéal de ce pôle culturel, LARC (Loisirs Arts Rencontres Culture ), va permettre d’envisager des salons nationaux.
En 1969, à l’initiative de Pierre Chaffiotte, est créé le Comité Départemental des Sociétés Photographiques pour permettre à de petits clubs non adhérents à l’Union Régionale de se regrouper, de participer à des rencontres et des compétitions. A noter que le premier concours organisé par ce Comité avait pour sujet imposé : …l’an 2000… !
En mars 1970, inauguration du 1er Salon National à LARC : 24 clubs français exposent 160 photos et 76 auteurs creusotins présentent 147 épreuves. Pour ajouter au succès de ce salon national, une projection sonorisée fonctionne en permanence,
permettant aux visiteurs d’admirer 120 diapositives de grande qualité, en provenance de 8 clubs français renommés.
En 1972, le salon s’enrichit d’une participation étrangère et au printemps 1973, c’est le 1er salon international : 23 pays ont répondu à l’invitation, envoyant 856 épreuves : 154 seront admises. On pourra ainsi admirer de magnifiques photos noir et blanc du Sud-Vietnam, de Tchécoslovaquie, de Hongrie, d’Argentine, de Finlande ou du Maroc !


1978
9ème Président :
René Délorieux

En 1979, une exposition présentant Le Creusot d’Hier, avec des reproductions et agrandissements de cartes postales anciennes, remporte un tel succès qu’il faut éditer un album, à la demande de nombreux visiteurs. Les 2036 albums des deux premières éditions ne suffiront pas ; il faudra prévoir une troisième édition de 550. Avec ces 2586 albums, le Photo-Club a largement contribué au maintien de la "mémoire" de la Cité du Pilon !
La même année, le club augmente son espace vital en agrandissant encore ses locaux : toujours au 34 de la rue Clémenceau, c’est le 2ème étage qui est investi avec trois nouvelles salles.


1983
10ème Président :
René Vadrot

Comme dans toute collectivité, toute communauté, il y eut parfois des moments où l’harmonie laissait filtrer quelques dissonances : différences de vue, conflits de personnes…c’est humain ! Mais, toujours une solution amiable a été trouvée dans l’intérêt général et pour le bien du club. Cependant, à l'assemblée générale de 1983, sept membres du conseil d'administration créent la surprise en démissionnant et …en quittant la séance ..! Cette "crise de croissance" tardive…à 82 ans … fut sans conséquence car, aussitôt, une équipe nouvelle se lève, avec, à sa tête, René Vadrot et le club continue son œuvre aussi bien que par le passé. Les manifestations prévues, dont le salon national sont assurées. René Vadrot reprend même l'organisation des "voyages-safaris-photos"..en Allemagne, en Espagne !
En 1985, le P.C.C. remporte la 1ère place du concours national de diapositives.
La "diapo" prend, d'ailleurs, de plus en plus d'importance dans le domaine photographique et, avec le 16ème salon national en 1986, le club présente un 1er salon de diapositives.
Maintenant, à chaque exposition, le public attend et apprécie les diaporamas avec fondu-enchaîné et accompagnement musical.
Le P.C.C est toujours resté fidèle aux grands objectifs de base de son fondateur ; il est resté fidèle à sa permanence hebdomadaire du mardi de 18 h à 19 h 30, il est resté fidèle à ses locaux. Mais, en 1993, après 92 ans de service, il faut évacuer le 34 de la rue Clémenceau, pour des raisons de sécurité…l'immeuble vétuste se lézarde dangereusement..! La Municipalité du Creusot, qui a toujours soutenu et subventionné le club, aménage immédiatement de nouveaux locaux, à quelques dizaines de mètres des anciens : locaux spacieux et confortables équipés de trois labos, un studio de prises de vue et une salle de réunion. L'inauguration a lieu le 19 février : c'est une rénovation motivante ; avec une nouvelle adresse, 2, rue Traversière, le club s'offre un nouveau sigle plus moderne, mais surtout plus évocateur de "l'art photographique". En effet, l'appareil de photo stylisé a disparu et apparaît un diaphragme en forme d'œil. Savoir regarder, savoir observer, c'est bien ce qui apporte la différence entre une photo souvenir et une photo artistique. Il y a autour de nous, en toute chose, au moins une parcelle de beauté mais il faut savoir la découvrir, la mettre en valeur, trouver la lumière vivifiante, la composition harmonieuse, le cadrage lisible et, seul, l'œil du photographe averti sait porter ce regard différent ! L'appareil photo le plus sophistiqué ne fera rien tout seul ! et c'est encore l'œil qui, dans la chambre noire, sous l'agrandisseur, retrouvera les nuances de lumière qui donneront à la photo tout son éclat ! Au club du Creusot, il y a toujours eu de ces chercheurs d'images, magiciens de lumière qui essaient de faire partager, dans l'amitié, la passion de leur art.


1996
11ème Président :
Guy Gigoux

En 1996, Guy Gigoux, nouveau Président, renoue la coopération avec LARC et organise, en plus des expositions traditionnelles, de grandioses salons d'auteurs avec des invités prestigieux : André Gertosio, Georges Thomas, Guy Lejeune, Guy B. Samoyault , Marie-France et Georges Delattre, Daniel Aviet.
En juin 1997, il n'y avait plus une place de libre, dans la salle de projections de LARC pour le spectacle Multivision, sur grand écran, "l'histoire du sel en Franche-Comté" : montage qui avait nécessité plus de 2500 diapos et réalisé avec talent par un club régional, l'amicale Photo de Tavaux.
En plus des activités habituelles, s'intensifie la participation à l'animation culturelle de la Communauté Urbaine :
En septembre 1999 : stand reproduction de photos anciennes à la foire du Creusot.
En mai 2000 : participation au Festival de l'Image de l'Education Nationale au CAR de Montceau.
En juin 2000 : collaboration avec la Municipalité pour la fête de l'an 2000.
En juillet 2000 : Reportage photographique du Festival de Blues.
Parallèlement, le Photo-Club suit les évolutions des techniques nouvelles de la reproduction photographique et, grâce à l’aide financière de la Municipalité, il étudie les possibilités des « images numériques »


2009
12ème Président
Gilles Guillet

Le club a réussi son entrée dans l'ère de la photo numérique et de la retouche numérique d'images sur ordinateur.
les anciennes projection "diapo" ont maintenant fait place aux "images numériques projetées" qui laissent entrevoir plus de créativité et de dynamismes dans les montages.

Dans le cadre de ses 110 ans de passion pour la photographie notre association a organisé de nombreuses manifestations dans toute la ville.

Expositions d'art photographiques à l'Arc, l'Arche, l'Alto, la foire du Creusot. Salon d'automne avec projection de digiramas, galerie d'art du Château de la verrerie.

Activités ouvertes au public : expos itinérantes, sorties photos, stages Creusot Vacances jeunes, Jeux et concours etc...

 

2017
13ème Président
Thierry Martinet